2e édition d’un prix archi féminin

Le prix arcVision Prize, créé par Italcementi Group en 2013, met à l’honneur les femmes architectes. L’édition 2014 a récompensé Ines Lobo, architecte portugaise (2e photo du diaporama).

L’innovation responsable à l’honneur

Les travaux de 21 architectes de 15 pays différents ont été étudiés et les résultats du concours annoncés le 7 mars, lors d’une conférence de presse tenue au i.lab, le centre de recherche et d’innovation d’Italcementi Group, à Bergame, Italie. Ines Lobo, architecte polyvalente, a été primée pour sa capacité à travailler sur différentes échelles, intégrer de nouveaux bâtiments dans le tissu urbain existant et s’attaquer à des problématiques architecturales complexes. La Faculté d’Art et d’Architecture d’Evora (Portugal) fait partie de ses réalisations les plus remarquables. Trois mentions spéciales ont également été décernées à l’allemande Anna Heringer, qui prône une responsabilité sociale et culturelle de l’architecture, l’indienne Shimul Jhaveri Kadri, pour son expression éclectique conjuguant traditions indiennes et modernisme, et la chilienne Cecilia Puga, intéressée par les solutions structurelles apportant aux constructions plus de liberté et de flexibilité.  

Pour la deuxième année consécutive, le jury 100% féminin a salué les réalisations des femmes du monde entier en architecture contemporaine. A travers elles, le prix met l’accent sur les qualités indispensables à tout architecte pour concevoir des solutions visionnaires et non-conventionnelles tout en prenant en compte avec maturité et sensibilité le contexte humain et social. « Avec l’arcVision Prize 2014, nous avons pour ambition de faire reconnaître l’œuvre des femmes architectes qui créent durablement, défendent des projets socialement novateurs, et aspirent à conjuguer performance, beauté et fonctionnalisme dans la construction et le logement » explique Carlo Pesenti, CEO d’Italcementi Group.

C’est ainsi qu’en 2013, l’architecte brésilienne Carla Juaçaba a été récompensée pour son pavillon éphémère, « Mas de Rio 20 », construit à l’occasion de la conférence des Nations Unies sur le développement durable.

Sur les pas de Lina Bo Bardi 

Italcementi Group fête cette année ses 150 ans, un anniversaire qui coïncide avec le centenaire de la naissance de Lina Bo Bardi, architecte designer de superbes bâtiments en béton. Pour Stefano Casciani, directeur scientifique d’arcVision Prize, « cette illustre architecte, née il y a cent ans en Italie, a ouvert la voie aux femmes de la profession ». C’est pourquoi Italcementi Group est très fier d’avoir pu l’associer à l’édition 2014. «  L’anniversaire des 150 ans d’Italcementi Group est un événement important », ajoute Carlo Pesenti « il témoigne du travail, de l’engagement et de la passion de tous ceux qui ont contribué à faire de ce groupe un leader mondial des matériaux de construction. Nous voulions souligner cet engagement en faisant le parallèle avec Lina Bo Bardi qui est reconnue pour sa contribution au développement d’une architecture profondément moderne, notamment dans ses implications sociales ». C’est donc à titre posthume qu’un prix honorifique lui a été remis au travers de la Fondation Lina Bo and Pietro Marida Institute.

 Pour découvrir l’arcVision Prize, rendez-vous sur http://www.arcvision.org/