Newsletter Recherche
Portrait |

Une Coquille Saint-Jacques en EFFIX CREA, béton faisant parti des « superbes » de la nouvelle gamme sac, pour la Cayenne de Poitiers

Reçu par les compagnons maçons le 29 février dernier, Théo Degrange a présenté à ses pairs son Tour de France et son travail. Fidèle à la tradition du Compagnonnage celui que l’on appelle désormais « Lyonnais » vient de créer le blason de la Cayenne de Poitiers, sous la forme d’une coquille Saint-Jacques de 70 kg en EFFIX CREA.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir Compagnon et de faire votre Tour de France ?

C’était l’aventure ! Je n’étais jamais parti de chez moi. Le hasard a voulu que le père de mon meilleur ami soit compagnon et me fasse connaître ce milieu où règne la fraternité, la solidarité. Voulant devenir maçon, je fais partie de ce que nous appelons une « Coterie » qui regroupe les professions d’extérieur comme les couvreurs, les charpentiers, etc. Pour intégrer l’association des Compagnons du Devoir et faire mon Tour de France, j’ai été adopté par les compagnons de ma région d’origine. A cette occasion, le 11 mai 2015 j’ai présenté un travail d’adoption qui consistait en des piliers en pierre et, comme je suis originaire de Lyon, on m’a surnommé « Lyonnais ».

Dans quel but avez-vous créé cette « coquille Saint-Jacques » ?

Le compagnonnage est subdivisé en regroupements de compagnons appelés « Cayenne » qui se font sur plusieurs régions. Actuellement, je suis sur Poitiers. Les compagnons maçons de Poitiers voulaient ouvrir une nouvelle Cayenne et cherchaient à créer un blason qui la représenterait.

Pourquoi avoir choisi le thème de la coquille Saint-Jacques ?

La Cayenne de Poitiers se trouve sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Pour rendre hommage à ceux qui ont bâti l’histoire de ces lieux afin de guider les pèlerins sur les routes de Saint-Jacques de Compostelle, les compagnons Maçons de la Cayenne de Poitiers et moi-même, avons décidé de choisir pour la création du blason une coquille Saint-Jacques, en symbole de remerciement à ce pèlerinage et de ce qu’il a créé.

coquille saint jacques effix crea

Pourquoi avoir opté pour l’EFFIX CREA de Calcia ?

C’est le seul produit qui m’a permis de réaliser ce travail d’une manière impeccable. J’avais essayé différents mortiers, mais pour couler la coquille je ne pouvais pas respecter le dosage d’eau préconisé par les fabricants et les résultats étaient catastrophiques.

Plusieurs collègues avaient utilisé l’EFFIX CREA, notamment pour créer du mobilier béton, et ils me l’avaient recommandé. C’est un mortier à ultra haute performance, d’une densité de 2.3, très facile d’utilisation qui permet de créer des formes à l’infini, même très complexes. J’ai utilisé 30 l de ce mortier pour créer une coquille qui fait environ 70 kg. La préparation a été effectuée à l’aide d’une bétonnière basique. Nous avons respecté le mode opératoire indiqué sur le sac du produit, ainsi que la quantité d’eau nécessaire à la réalisation de celui-ci. J’ai juste augmenté les temps de malaxation car la rotation d’une bétonnière est inférieure à celle d’un malaxeur. La peau de coffrage était en silicone. Le démoulage a été parfait, je n’ai absolument pas eu à faire de retouches. La coquille Saint-Jacques en béton EFFIX CREA, qui mérite définitivement bien son nom de « superbe », est désormais posée à la maison des Compagnons de Poitiers. J’ai l’intention d’en réaliser une autre pour le musée du Compagnonnage de Tours et pour mon entreprise « Art de Bâtir » qui se trouve à Colombier dans la Vienne.

Cet article vous a-t-il plu ?