Newsletter Recherche
Art de faire |

La chaux, matière de tradition, matière d’innovation

Depuis 2003 le Centre de formation de SOCLI à Izaourt, dans le sud-ouest, accueille des professionnels et des étudiants, venus se former à l'art de la chaux... Un savoir-faire millénaire, entre tradition et modernité assumées.

La chaux, c'est avant tout une histoire de passion. « De passion et de transmission, aussi », corrige Johnny Vingadassalom, responsable du centre SOCLI, qu'il a porté sur les fonds baptismaux il y a plus de 15 ans. Ce Compagnon du Devoir a fait son Tour de France, et d'Europe, dans les années 80, « à l'époque le Grand Tour c'était de 7 à 10 ans », précise-t-il. Apprendre, comprendre au contact des autres compagnons, et puis trouver sa voie dans la grande œuvre de l'art de bâtir : pour lui ce sera la chaux. « Un matériau vivant, qui réagit. Toujours actuel, et que l'on peut décliner. Et surtout pour lequel les recherches et les innovations sont toujours d'actualité ».

Cela a notamment conduit Johnny Vingadassalom à mener des recherches sur la projection de la chaux à la machine, « et ainsi gagner du temps sur les chantiers. S'adapter aux impératifs d'aujourd'hui est une obligation. C'est aussi l'une des missions du centre, trouver des solutions contemporaines ».

Ainsi les ABF – Architectes des Bâtiments de France - le contacte souvent pour son expertise, sur la qualité ou le coloris d'un enduit. Par ailleurs, outre les formations thématiques, le centre propose aussi du sur-mesure, directement dans les entreprises, en accompagnant les chantiers.

Crédits photos : Paul Kozlowski

Cet article vous a-t-il plu ?