Newsletter Recherche
Contributions |

15 ans de partenariat au service de la biodiversité

Ciments Calcia et GSM fêtent les 15 ans de son partenariat avec le Comité français de l’UICN. Une collaboration fructueuse au service de la biodiversité dans les carrières.

« Notre partenariat avec Ciments Calcia et GSM remonte à 2007, est le premier que nous avons signé avec une entreprise privée », souligne Sébastien Moncorps, directeur du Comité français de l’UICN. Cette association créée en 1992 est le réseau français des organismes et des experts de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Rappelons que le congrès de l’UICN, qui s’est tenu à Marseille du 3 au 11 septembre 2021, est le grand rendez-vous international de la biodiversité. « Le partenariat avec l’UICN nous apporte, par son réseau d’experts, des enseignements sur la gestion de la biodiversité dans nos carrières, explique Bruno Pillon, président des activités France de HeidelbergCement. Il nous sert d’aiguillon. » 

Un accompagnement stratégique

Le Comité français de l’UICN accompagne d’abord Ciments Calcia et GSM à l’échelle nationale. Le partenariat a ainsi facilité la définition d’une stratégie et la mise en place d’un Système de Management de la Biodiversité chez GSM Granulats et Ciments Calcia. Ce SMBio accompagne tous les stades du cycle de vie des carrières afin de limiter les pressions sur la biodiversité et de la favoriser. Le Comité français de l’UICN contribue par ailleurs à l’organisation du Quarry Life Award en France. Ce concours international du groupe HeidelbergCement récompense des projets de préservation de la biodiversité dans ses carrières.

Des actions locales

Les équipes du Comité français de l’UICN sont également présentes aux côtés d’HeidelbergCement France au niveau des sites. En collaboration avec les responsables foncier environnement locaux, elles contribuent à l’élaboration et au suivi des plans d’action annuels des carrières. Le partenariat permet également l’émergence de Solutions fondées sur la nature (SfN)** comme Précisons que les projets pour la biodiversité dans les carrières sont souvent menés avec d’autres partenaires locaux comme les antennes régionales de La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO).

**Les Solutions fondées sur la Nature (SfN) sont définies par l’UICN comme des actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés, afin de relever les défis sociétaux actuels (changements climatiques, risques naturels, sécurité alimentaire, approvisionnement en eau, etc.), tout en apportant des bénéfices pour la biodiversité. L’analyse du projet de Martot montre que celui-ci répond aux critères définis par le Standard international de l’UICN. Par le développement de nouveaux modes de production agricole et la promotion des circuits courts, il s’inscrit dans l’axe du développement de la sécurité alimentaire, un besoin spécifiquement identifié à l’échelle locale et régionale.

Cet article vous a-t-il plu ?