Newsletter Recherche
Art de faire |

La chaux chanvrée, solution innovante pour une isolation par projection

Le centre de formation aux techniques de la chaux de Socli, à Izaourt, dans les Hautes-Pyrénées, innove en matière d’isolation avec un système de projection de chaux et de chanvre, deux matériaux traditionnels à la pointe de la recherche. Les explications de Johnny Vingadassalom, maçon et responsable du centre de formation.

 

Vous avez récemment été sollicité sur un chantier d'isolation de toiture en chanvre... 

Il s'agissait d'un chantier sur une maison ancienne en Corrèze. Pour nous, c'était une première ! Le responsable de l'entreprise en charge du chantier, que je connaissais pour l'avoir déjà rencontré lors de formations, m'avait contacté pour que je lui apporte des conseils sur ce chantier très particulier. Pour nous, c'était une sorte de challenge, il a fallu s'adapter.

 

Justement, quelles étaient les spécificités de ce chantier ?

À l'origine, nous devions réaliser l'isolation par l'intérieur, sous la voûte en pierre. Finalement, nous avons opté pour une isolation par l'extérieur, sur l'extrados. Ce changement d'optique nous a amenés à nous poser de nouvelles questions concernant la mise en œuvre d'une chaux chanvrée. La réalisation à la truelle n'était pas obligatoire, et nous pouvions « automatiser » le processus en projetant le mélange chaux-chanvre.

 

À l'image d'un béton projeté pour un tunnel, par exemple ?

Tout à fait ! C'est le même principe. La chaux CALIX est introduite dans un malaxeur pour préparer une barbotine classique. Puis nous utilisons une cardeuse, qui permet d'aérer le chanvre et de le détasser. Le mélange chaux-chanvre est ensuite réalisé à sec, l'humidification se faisant au niveau de la sortie de la lance à projeter.

Cela a sans doute requis de nombreux essais et des dosages particuliers ?

Oui, nous avons pas mal chargé en chanvre pour réaliser 12 cm d'épaisseur d'isolant. Un dosage à environ 200 litres de chanvre pour 66 kg de CALIX. Les avantages d'une chaux chanvrée sur une voûte sont sa très grande légèreté, une mise en place rapide grâce à la projection et un séchage également très rapide, même en hiver avec un temps capricieux. Enfin, la qualité de l'isolation thermique, phonique et hydrique procurée est excellente grâce, principalement, aux propriétés d'expansion du chanvre. C'est donc une solution vraiment indiquée pour des chantiers par l'extérieur, quel que soit le climat !

Cet article vous a-t-il plu ?