Newsletter

  • Newsletter

    Recevez gratuitement dans votre boîte mail toute l'actualité Calcia-infos ! Inscrivez-vous vite à la Newsletter mensuelle sur les enjeux de la construction !

Newsletter Recherche
2016 |

Trois tours prennent leur envol à Strasbourg

HAUTEUR. Luxe, légèreté et verticalité : avec leurs 50 m de haut et leurs 16 étages, trois Black Swans se dresseront fièrement, fin 2018, sur la presqu’île André-Malraux de Strasbourg. Le chantier des deux premières tours a démarré avec la réalisation de la structure en béton armé, formulée avec les ciments i.tech ULTRACEM 52,5 R et i.pro TECHNOCEM 42,5 R.

L’élégance du cygne

Les Black Swans, ce sont trois luxueuses tours qui, ensemble, constituent le plus grand programme immobilier de la décennie dans la capitale européenne. La métaphore du cygne est signée de l’architecte Anne Démians. Le majestueux oiseau, par sa légèreté et l’élégance de son port, devient l’incarnation de ce projet audacieux. Les tours abriteront au total 220 appartements, une résidence étudiante de 192 logements, un hôtel de 120 chambres, une résidence services pour seniors, des commerces en rez-de-chaussée et des parkings en sous-sol.

Double peau

Résolument innovante, leur architecture s’appuie sur un noyau central et une façade en béton armé, entièrement habillée d’une double peau en aluminium noir et coloré.Le chantier porte pour l’instant sur deux premiers édifices. Les 25 000 m2 de voiles seront réalisés en béton autoplaçant i.flow ISYVOIL (C35/45 ou C40/45), choisi par l’entreprise générale Bouygues Construction Nord Est, pour sa mise en œuvre sans vibrations. Les 38 000 m2 de planchers seront, eux, réalisés en béton traditionnel. L’ensemble des solutions, fournies par les centrales Unibéton de Strasbourg et de Lingolsheim, sont formulées avec des ciments i.tech ULTRACEM 52,5 R ou i.pro TECHNOCEM 42,5 R de l’usine Ciments Calcia de Couvrot. Par leur résistance, ils contribueront à obtenir la rigidité nécessaire à ces constructions tout en hauteur.

Solution pour zone sismique

Strasbourg se trouvant en zone de sismicité de niveau 3, les armatures du béton ont dû être fortement renforcées. Formulé avec des gravillons de faible granulométrie (4/16), le béton autoplaçant i.flow ISYVOIL, très fluide, se met en place facilement, assurant un remplissage parfait, sans risque de formation de cavités occasionnées par le ferraillage très dense. Éléments particulièrement délicats des ouvrages, les dalles de transfert du rez-de-chaussée ont en outre fait l’objet de toutes les attentions : des essais de fendage ont notamment été réalisés sur le béton, afin de vérifier sa capacité de reprise en traction en cas de séisme.

Cet article vous a-t-il plu ?