Tunnel de Saverne, du CEM III/A pour les voussoirs

Logistique à grande vitesse
Ciments Calcia a été retenue pour la fourniture du CEM III/A destiné à la préfabrication de l’ensemble des voussoirs en béton armé de cet ouvrage emblématique.

Le 20 octobre 2011 s’est tenue la cérémonie officielle de lancement des travaux du tunnel de Saverne (67). Cet ouvrage hors norme de deux fois quatre kilomètres de long est l’un des plus importants de la deuxième phase du chantier de la LGV Est. Il permettra de traverser en 40 secondes le massif des Vosges dans sa partie la plus étroite. Afin de garantir une sécurité maximale, les voies de chemin de fer sont réparties sur deux tubes isolés. Creusés en parallèle, ils bénéficieront de 7 rameaux d’interconnexion espacés de 500 mètres pour l’évacuation des voyageurs en cas d’accident ou d’incendie. Un tunnelier de 110 mètres de long et de 10 mètres de diamètre est en action depuis le 10 novembre. Cette imposante machine de 2 200 tonnes, baptisée « Charlotte », assure le percement de 730 000 m3 de roche à un rythme de 20 mètres par jour en moyenne. Deux zones complexes, composées de marne calcaire et de grès désagrégé, ont été identifiées sur le tracé, à l’entrée et au centre du tunnel. La préfabrication à base de CEM III/A 52,5 L CE PM-ES CP1 NF de Rombas (57), l’assemblage et la pose des voussoirs de cet ouvrage exceptionnel sont menés au fur et à mesure de l’avancement du tunnelier. Ce chantier, sous la maîtrise d’ouvrage de Réseau Ferré de France, s’échelonnera sur une période de deux ans.

Plus de trente mille voussoirs en ligne

Stradal, filiale du groupe international CRH, spécialisée dans le développement et la production de solutions béton, a remporté le marché des voussoirs en béton armé du tunnel de Saverne. «Nous avons investi
4 millions d’euros au premier semestre 2011 sur notre site de Kilstett, dans le Bas-Rhin, afin d’assurer la préfabrication des voussoirs de ce vaste chantier», souligne Serge Coupau, directeur industriel de Stradal. Cette ligne de production qui est entrée en service en septembre dernier traite, chaque jour, 600 tonnes de produit, soit l’équivalent de 80 voussoirs.

«Ces éléments en béton vibré sont ensuite assemblés sur le chantier pour former des anneaux de 2 mètres de long», précise Iaru Zuresco, directeur du développement chez Stradal. Au total, l’entreprise réalisera
3 870 anneaux constitués chacun de huit voussoirs, soit un marché de
235 000 tonnes de produits en béton sur deux ans.

Le choix du CEM III/A

Particulièrement adapté aux ouvrages souterrains,
le CEM III/A 52,5 L CE PM-ES CP1 NF de Rombas offre d’excellentes performances mécaniques aux bétons en milieux humides et environnements agressifs. Outre les critères à respecter au regard des contraintes géologiques, géométriques et techniques de l’ouvrage, cette qualité de ciment a été retenue pour ses capacités à répondre aux spécificités des procédés de fabrication mis en œuvre par Stradal sur sa nouvelle unité de Kilstett. La géométrie particulière du tunnel impose un assemblage parfait des anneaux, et par voie de conséquence, l’utilisation de moules extrêmement précis pour la préfabrication des voussoirs.
Le CEM III/A bénéficie d’un faible dégagement de chaleur d’hydratation opportun pour les pièces massives.« L’étude approfondie du couple ciment -adjuvants, associé à une thermomaturation, a permis de bien caler les conditions de production, remplissage du moule sous vibration et durcissement pour une résistance suffisante au démoulage », explique Serge Coupau. À l’aide de quarante moules, Stradal a ainsi la possibilité de produire plus de 80 voussoirs par jour.

Une logistique sur les rails

Pendant deux ans, Ciments Calcia livrera près de 32 000 tonnes
de CEM III/A 52,5 L CE PM-ES CP1 NF de Rombas au rythme hebdomadaire de 450 tonnes, soit l’équivalent d’une vingtaine de camions par semaine.«Nos livraisons ont débuté dès la fin du mois d’août avec une montée en puissance à partir de septembre», explique Olivier Schall, responsable de secteur de l’agence Est Ciments Calcia. Un stock tampon est en place sur le centre de distribution de Strasbourg afin de réduire les temps de transport et les risques de rupture d’approvisionnement. L’un des deux silos de 600 tonnes libéré à cet effet permet d’éviter deux allers-retours par jour entre l’usine de Rombas et le site de Kilstett, ce dernier étant situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale alsacienne alors que Rombas est à près de 180 kilomètres. Autre élément du dispositif proposé : le laboratoire mobile. «Basé sur notre site de Couvrot (51), l’un de nos trois laboratoires mobiles régionaux est en permanence à la disposition des équipes Stradal pour d’éventuelles études et essais spécifiques sur chantier ou sur le site de production», ajoute Pierre Cassat, ingénieur technico-commercial de l’agence Est Ciments Calcia.