Coulis d’injection

Grâce à ses propriétés de haute résistance et de durabilité, le CEM III/C 32,5 N CE PM-ES NF de l’usine de Rombas est un ciment adapté aux problématiques de l’injection.

Domaines d’application

Le CEM III/C 32,5 N CE PM-ES NF est destiné à être injecté sous forme de coulis :

  • dans les failles et fissures des roches;
  • dans les alluvions afin de renforcer la portance du sol;
  • en jet-grouting (injection sous pression) sous des ouvrages d’art ou des bâtiments pour former, dans la masse du terrain, un « béton de sol » in situ, sous forme de colonnes;
  • dans les tunnels, après le passage des tunneliers (back-grouting), pour assurer la liaison entre l’extérieur des voussoirs et le terrain;
  • pour renforcer les galeries souterraines – celles du métro par exemple;
  • pour combler des cavités de grand volume, sous des bâtiments déjà construits ou en prévision de futures constructions.

Caractéristiques techniques

Le CEM III/C 32,5 N CE PM-ES NF est composé de 20 % de clinker et de
80 % de laitier granulé de haut-fourneau. Ce ciment répond à la norme NF EN 197-1.

  • Le laitier, résidu issu de la fabrication de la fonte, apporte durabilité et résistance.
  • Ciment de classe 32,5, il permet de produire un coulis d’une résistance modérée à court terme avec des résistances qui augmentent après 28 jours et pendant de nombreuses années.
  • Ce ciment permet d’élaborer des coulis à forte résistance aux agressions chimiques : conforme au label PM-ES (prise mer et résistance en milieu sulfatique).
  • Il se caractérise aussi par sa très faible chaleur d’hydratation.

Utilisation et précautions d’emploi

Le CEM III/C 32,5 N CE PM-ES NF, spécialement adapté pour les techniques d’injection, permet de réaliser des coulis selon la nature du sol ou des travaux.

  • Ce ciment permet de composer des coulis stables, mais nécessite une mise au point par l’injecteur ; des tests sont indispensables : écoulement au cône de Marsh, ressuage, prise et contrôle des résistances mécaniques.
  • On peut facilement y associer des adjuvants pour améliorer la fluidité du coulis, ou de la bentonite pour stabiliser la suspension du ciment.
  • La grande quantité de laitier évite des raidissements du coulis pour un temps de travail optimal.
  • Sa cinétique d’hydratation lente permet une durée d’utilisation longue.