Newsletter Recherche
2019 |

Le tramway de retour en Avignon

TRANSPORT – Après presque 90 ans d’absence, la Cité des papes retrouve son tramway. Une première ligne ouvrira dans quelques mois, après les essais du matériel roulant. Pour sa remise en service, le béton est omniprésent.

Transformer la ville

Fermé en 1932, le tramway s’apprête à faire son grand retour à Avignon. Au plus tard à l’automne, une première ligne de 5,2 km reliera en 10 stations Saint-Roch et la Gare Centre, près du cœur historique de la ville, aux quartiers périphériques du Sud et de l’Est jusqu’à Saint-Chamand. Elle sera étendue d’ici à 2023 sous forme de trambus, vers l’Île Piot d’un côté et Saint-Lazare de l’autre. Cette nouvelle offre de transport, plus propre car limitant les émissions de gaz à effet de serre et plus confortable pour les usagers, permettra de reconnecter les zones urbaines entre elles. Aux heures de pointe, le tramway circulera toutes les 5 ou 6 min et 21 000 voyageurs devraient l’emprunter chaque jour. Sa construction est aussi, pour la communauté d’agglomération du Grand Avignon, un moyen de transformer la ville et de repenser les espaces en créant une « promenade verte » et en embellissant les remparts. 600 arbres et arbustes ont d’ailleurs été replantés tout au long du trajet.

Deux ciments, de multiples utilisations

Béton de propreté, de fondation et de calage au niveau des rails, de structure pour les trottoirs, béton désactivé d’ornement en surface, mais aussi murs de clôture et enrobage multitubulaire du système nerveux* du tramway : Unibéton et Cemex, réunis en GME (groupement momentané d’entreprises), ont fourni plus de la moitié des bétons nécessaires à la réalisation de cet immense chantier, soit plus de 15 000 m3. Formulés selon les exigences du cahier des charges soit avec le ciment i.pro TECHNOCEM 42,5 N, soit avec i.tech DURACEM 52,5 N HRC de l’usine Ciments Calcia de Beaucaire, ils ont été livrés par les centrales Avignon-Courtine d’Unibéton et Avignon-Cantarel de Cemex. La très bonne collaboration sur le terrain et la coordination parfaite entre les services Exploitation des deux partenaires a permis de tenir les cadences, soutenues, et de livrer le chantier dans les délais et le respect de l’environnement en limitant au maximum les nuisances pour les riverains.

* Complexe électrique qui permet de faire fonctionner le tram.

 

Crédits photos : Chantal Berger

Cet article vous a-t-il plu ?