Voie d’accès sur le Cirque de Navacelles

INTÉGRATION – Les paysages à couper le souffle du Cirque de Navacelles, dans l’Hérault, attirent chaque année de nombreux visiteurs. Grâce au béton décoratif, la voie leur est à nouveau ouverte et ce, en toute discrétion.

Intégration et valorisation

Au cœur du Cirque de Navacelles, classé Grand Site de France, serpente un chemin piétonnier reliant l’espace d’accueil, à la Maison du Site, aux trois belvédères des Chênes, de la Doline et de la Cascade. Chaque site offre des points de vue spectaculaires. Chemin et belvédères, qui voient défiler jusqu’à 200 000 visiteurs par an, devaient être réhabilités. L’enjeu était de préserver le caractère naturel de ce site exceptionnel.

Ruptures de lignes

Pour faire écho à cet environnement grandiose, l’entreprise SOLS Méditerranée et SOLS Languedoc-Roussillon ont mis en œuvre un béton désactivé, formulé avec le ciment i.tech ULTRACEM 52,5 N de l’usine Ciments Calcia de Beaucaire, choisi pour sa résistance aux températures négatives rencontrées pendant le chantier, et des granulats locaux similaires aux cailloux de garrigue naturellement présents sur le site. Le chemin a tout d’abord été dessiné par des coffrages permettant de couler le béton par tronçons, évitant ainsi les longues lignes droites. Les arêtes ont ensuite été cassées après décoffrage, « arêtes diffractées », dixit l’architecte M. Deliau, afin de se fondre encore mieux dans le paysage. Le revêtement de la Maison du Site a été réalisé en béton poli, utilisant les mêmes matériaux que le cheminement extérieur, pour toujours plus d’unité esthétique.

Jouer la montre

Le temps de transport entre la centrale Unibéton de Ceyras et le chantier était d’1h30. La formulation a donc dû être étudiée pour s’y adapter. Les tournées ont également été calculées pour que les camions n’aient jamais à se croiser sur le chemin, trop étroit.

Pierre Durif, Société SOLS Languedoc Roussillon / SOLS Méditerranée

bulle-temoignageCe chantier présentait de multiples défis : Il fallait assurer la continuité et l’homogénéité esthétique du revêtement sur une longue période, intégrant des différences climatiques extrêmes. La formulation du produit a ainsi dû être régulièrement modifiée en fonction des conditions météorologiques. Les impératifs écologiques concernant la faune et la flore ont aussi dû être respectés à la lettre. Un kit antipollution a été utilisé par l’équipe en charge du chantier, et les eaux de lavage du béton ont été systématiquement récupérées.

 

Fiche technique

  • Maîtrise d’ouvrage
    Communauté du Lodévois et Larzac et du pays Viganais, et les départements du Gard et de l’Hérault.
  • Entreprise
    SOLS Méditerranée – ZAC trajectoire – 30540 MILHAUD.
  • Dates du chantier
    décembre 2012 à juin 2013.
  • Ciment
    i.tech ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP2 NF de l’usine Ciments Calcia de Beaucaire.
  • Granulats
    matériaux locaux de la carrière du Pic Saint-Loup.
  • Béton i.design UNIDECOR de la centrale Unibéton de Ceyras.