Un immeuble social de standing

À Levallois-Perret, la beauté minérale du béton se révèle sur un immeuble social d’inspiration haussmannienne.

Une intégration harmonieuse au quartier

À l’aide d’un matériau comme le béton architectonique, bâtir un immeuble social de haut standing devient possible. L’immeuble inauguré au printemps 2014 à l’entrée de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine en est une parfaite illustration. Avec ses courbes élégantes, ses murs clairs et ses moulures, ce bâtiment qui accueille des logements à loyer modéré a toutes les caractéristiques des prestigieux immeubles de la capitale. Un exemple de mixité de l’habitat réussie !

Des effets de surface

À la pierre de taille, l’architecte Christian Roth a préféré la minéralité d’un habillage en béton architectonique. Tout aussi esthétique, ce matériau souple et compétitif offre une grande liberté de conception. L’immeuble de Levallois est ainsi recouvert de 375 panneaux en béton blanc poli et sablé, aspect « cuir ». Préfabriqués sur mesure, ces panneaux innovants épousent parfaitement les formes arrondies de la structure sur 700 m2. Pour obtenir ce rendu haut de gamme, c’est le ciment blanc i.tech ULTRACEM 52,5 N de l’usine Ciments Calcia de Cruas près d’Avignon qui a été utilisé. Un gage de durabilité puisqu’il s’agit du ciment le plus résistant de la gamme. À l’instar de nombreux bâtiments haussmanniens, l’immeuble est coiffé de sa traditionnelle coupole. Assemblée pièce par pièce, cette coupole en béton est constituée de neuf éléments distincts, de 2,50 m de base et de 35 cm en pointe, réalisés à partir d’un moule spécifique. En partie haute, les panneaux ont été coulés avec une réservation afin que des carrés de marbre vert puissent être insérés comme éléments décoratifs.

Une solution durable

L’immeuble de Levallois-Perret allie l’élégance au respect de l’environnement. D’une épaisseur allant de 12 à 14 cm et pesant jusqu’à 4,2 t, les parements de béton recouvrent une Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) constituée de laine de verre de 80 mm et une lame d’air de 20 mm. Elle permet à l’immeuble de répondre aux exigences de performance énergétique de la réglementation thermique, RT 2012.

Fiche chantier

  • Construction de mai à décembre 2012
  • Maître d’ouvrage SCI 21 WILSON
  • Maître d’œuvre Christian Roth – Architecte
  • Entreprise générale Demathieu et Bard
  • Ingénieur Travaux Benjamin Dubocq
  • Fabrication des parements Cibetec
  • Ciment utilisé ciment blanc i.tech ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP2b NF en provenance de l’usine Ciments Calcia de Cruas (07)
  • Surface traitée 700 m2