Strasbourg met le béton en musique

Les bétons autoplaçants vont donner le « la » du futur Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg ultramoderne et imaginé dans le cadre d’un concours d’architecture.

Des espaces multifonctions

Construit dans les années 70, le Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg fait peau neuve. D’ici à 2016, ses 26 000 m2 existants seront entièrement rénovés, et 8 000 m2 supplémentaires vont être construits. Le nouvel ensemble sera doté de trois amphithéâtres pouvant respectivement accueillir 2 000, 1 200 et 520 spectateurs, ainsi que de vastes espaces de réception, de réunions et d’expositions. Situé dans un quartier en pleine expansion, à la jonction de Strasbourg et de l’Allemagne, le chantier se situe dans un environnement déjà très urbanisé. Limiter son impact sur la vie quotidienne des riverains est donc un impératif majeur qui a été pris en compte dès le début du projet. Cette volonté a notamment conforté le choix des bétons autoplaçants, formulés avec les ciments de l’usine Ciments Calcia de Couvrot, dont la mise en œuvre ne nécessite aucune vibration.

Une logistique à l’unisson

Pour couler les voiles en bétons apparents de plus de dix mètres de haut, Unibéton a dû répondre à une double contrainte esthétique et logistique : réaliser des parements sans défauts, tout en suivant un phasage de travaux extrêmement exigeant. Certains coulages se sont ainsi poursuivis jusqu’à 22 h, voire minuit, pour un décoffrage dès le lendemain matin. La mise en œuvre des bétons autoplaçants, ne générant pas de nuisances sonores, a rendu le travail sur ces plages horaires possible. Provenant de l’usine Ciments Calcia de Couvrot, le ciment i.pro TECHNOCEM 42,5 R est à prise rapide, et le ciment i.tech ULTRACEM 52,5 N est spécialement adapté aux coulages par temps froid. Ils ont tous deux permis des décoffrages à des cadences particulièrement élevées, même en hiver. Enfin, en prévision des coulages de nuit, l’approvisionnement en amont et le stockage des matériaux sur les centrales ont été assurés grâce à une coordination étroite entre les équipes Unibéton, Ciments Calcia et Tratel, sa filiale de transport, qui se sont mobilisées pour faire de ce chantier une réussite.

Fiche chantier

  • Maître d’ouvrage Communauté Urbaine de Strasbourg
  • Maître d’œuvre Groupement Rey-Lucquet/Dietrich-Untertrifaller/OTE Ingénierie/Solares Bauern/C2BI/Müller BBM/Walter Kottke
  • Ciments i.pro TECHNOCEM 42,5 R – CEM II A 42,5 R CE CP2 NF et i.tech ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP2 NF de l’usine Ciments Calcia de Couvrot
  • Bétonsi.flow ISYPLAN et i.flow ISYVOIL (7 000 m3), i.work Tradifond (1 400 m3), i.pro Prevoil (1 000 m3), i.work Tradivoil C25 (1 000 m3)
  • Granulats sable 0/4 des carrières GSM de la Wantzenau et de Gambsheim
  • Date du chantier2012 à fin 2016. Coulages béton de mars à décembre 2014