Le Pôle Molière chemine aux côtés des enfants

ÉVOLUTION.  Au Havre, le Pôle Molière accueille près de 400 élèves de maternelle et de cours élémentaire. Grand prix d’architecture et d’urbanisme de Haute-Normandie 2016, l’espace a été pensé comme une représentation matérielle de leur parcours scolaire.

Mutualisation et réhabilitation

À la fois proche du centre historique Saint-Nicolas et des nouveaux quartiers d’habitation du Havre, le Pôle Molière transcende les époques. Une ancienne écurie constitue le centre de gravité du projet autour duquel s’articulent des bâtiments neufs. L’ensemble symbolise le cursus des enfants qui traversent chaque étape de leur vie comme un environnement différent.

Anne Bettinger et Marc Lechevalier, architectes du projet, ont souhaité « utiliser l’ancien bâtiment, cette nef, comme une colonne vertébrale de l’opération où tous les espaces mutualisés viennent se greffer pour constituer ensemble le Pôle Molière. Leur but : faire que les enfants soient au mieux dans ces espaces pédagogiques qui vont être le démarrage de toute leur vie* ». Afin de s’harmoniser avec l’ancienne écurie tout en se tournant vers le futur, les bâtiments neufs ont été habillés de façades en béton noir inspirées du jeu vidéo Tetris, et réalisées avec le ciment gris i.tech ULTRACEM 52,5 N de Ciments Calcia.

Matériau sablé et coloré

 Pour donner corps à la vision des architectes, l’entreprise CMEG a dû répondre à un double impératif technique : obtenir des parements d’un noir intense et uniforme, et produire à leur surface un effet rappelant les figures géométriques du jeu Tetris. « Nous avons réalisé 5 825 m² d’éléments préfabriqués mesurant jusqu’à 3 m de hauteur par 6 m de longueur et pesant jusqu’à 10 tonnes, avec du ciment gris i.tech ULTRACEM 52,5 N de Ciments Calcia teinté dans la masse avec un colorant noir, précise Matthieu Dufeu, ingénieur R&D de CMEG. Nous avons ainsi obtenu la couleur souhaitée sans qu’aucune peinture soit nécessaire. Nous avons simplement appliqué un hydrofuge en surface pour éviter les efflorescences** ». L’effet Tetris a ensuite été réalisé en atelier selon la technique du pochoir : le béton a été sablé à travers de grandes plaques de métal percées de trous rectangulaires. Beaux et ludiques à la fois, les bâtiments du Pôle Molière serviront de décor aux souvenirs d’enfance de nombreuses générations.

 

 

 

* Citation tirée de la plaquette de présentation du concours d’architecture et d’urbanisme de Haute-Normandie 2016.

** Efflorescence : apparition d’un dépôt blanchâtre dû à la carbonatation de la chaux à la surface du béton

 

FICHE CHANTIER

  • Maître d’œuvre  ACAUM architectes, mandataire. Atelier Bettinger Desplanques architectes associés.
  • Maître d’ouvrage CODAH (communauté de l’agglomération Havraise)
  • Entreprise gros œuvre, préfabrication CMEG
  • Ciment i.tech ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP 2 NF (142 tonnes)
  • Dates du chantier Bâtiment livré en 2015