L’Arena 92 se coiffe d’une couronne de béton blanc

Fin 2016, à La Défense, l’Arena 92 exhibera fièrement sa couronne de béton blanc. Au cœur de ce chantier d’envergure, un défi majeur : trouver la teinte qui s’harmonisera parfaitement avec la Grande Arche, située à quelques centaines de mètres.

Lieu multimodal

Plus grande salle de spectacle d’Europe, l’Arena 92 sera aussi le futur stade de l’équipe de rugby Racing Metro 92. Polyvalente et modulable, cette véritable arène urbaine imaginée par Christian de Portzamparc est composée de trois parties : une base avec les entrées, des commerces et des bureaux, un corps d’écailles de verre et de métal, et une enceinte de béton préfabriqué qui surplombe et couronne l’ensemble. Le ciment i.design ULTRACEM 52,5 N SB, fabriqué par l’usine Ciments Calcia de Cruas, a été choisi pour réaliser le parement de cette coque qui semble flotter au-dessus du sol.

Homogénéité de la teinte

Alliant régularité et très grande pureté grâce à son clinker, le ciment i.design ULTRACEM 52,5 N SB de Cruas confère au béton la résistance et la couleur exacte, délicatement grisée, souhaitées par l’architecte. La synergie du Groupe Italcementi a bien fonctionné sur ce chantier : pour obtenir un aspect naturel et minéral, légèrement rugueux, et garantir l’homogénéité de la teinte sans risque de rupture dans l’approvisionnement, du sable blanc provenant de la carrière GSM de Teillé (44) a été spécialement stocké pendant un an. Une finition hydrogommée et l’application d’un hydrofuge de surface permettront au béton de résister aux contraintes du temps dans cet environnement soumis à la pollution urbaine.

Formes coniques et toriques

Situé à proximité directe de bureaux et d’un important nœud routier, le bâtiment doit en outre répondre à d’importantes contraintes acoustiques. Ce parement d’exception, réalisé par l’entreprise Jousselin Préfabrication, compte ainsi plus de 2 000 tonnes de pièces de 15 cm d’épaisseur, dont certaines mesurent jusqu’à 7 mètres. Le complexe étant tout en courbes, certaines présentent des formes coniques, toriques, convexes et concaves qui ont nécessité la mise au point de moules spécifiques. Afin d’éviter toute surprise lors de la pose, le préfabricant s’est autorisé une marge d’erreur de 3 mm seulement.

 

bulle-temoignage Bruno Durbecq, AECDP Christian de Portzamparc
« Nous recherchions, pour l’Arena 92, la cohérence de couleur avec la Grande Arche et le Palais des Congrès de Paris, que l’agence a modernisé à la fin des années 1990. Qualité des granulats, des liants, du ciment, résistance aux vibrations : tout compte dans la formulation et la réalisation du béton pour assurer la stabilité de la teinte et éviter un vieillissement prématuré de l’ouvrage ».

FICHE CHANTIER

  • Maître d’œuvre : GTM (Vinci Construction France)
  • Maître d’ouvrage : Racing Arena, assistant Stadome, technique EGIS Bâtiment
  • Architecte : AECDP Christian de Portzamparc
  • Réalisation coque : Jousselin Préfabrication
  • Ciment : i.design ULTRACEM 52,5 N SB – CEM I 52,5 N CE CP2 NF « SB » de l’usine Ciments Calcia de Cruas (300 tonnes)
  • Granulats : sable blanc de 0 à 6 mm de la carrière GSM de Teillé (44)
  • Surface : 5 700 m2 de façade
  • Dates du chantier : décembre 2014 à décembre 2016