Jeux de lumière et emblème institutionnel

BLANCHEUR. Magistrale comme l’institution, résolument moderne, la nouvelle cité judiciaire de Limoges présentera des façades vitrées, rythmées par des meneaux verticaux subtilement vrillés et d’une éclatante blancheur. Esthétiques et fonctionnels, ils dessineront une nouvelle lumière tout en protégeant partiellement l’espace de l’ensoleillement.

Béton blanc et porcelaine accordés

Courant 2016, la nouvelle cité judiciaire de Limoges regroupera sur un site unique le tribunal de grande instance, le tribunal d’instance et le tribunal de commerce. Ce lumineux édifice de 4 000 m2, cubique, épuré et emblématique de l’institution judiciaire, s’organisera en quatre niveaux sur une hauteur d’environ 13 m. Le bâtiment, ouvert sur la ville, possédera des façades composées d’une alternance de surfaces vitrées, rythmées par près de 200 meneaux qui produisent un effet kaléidoscopique à l’intérieur du bâtiment. Pour réaliser ces éléments verticaux décoratifs qui feront aussi office de brise-soleil, l’architecte recherchait un matériau minéral et résistant, dont le coloris s’harmonise avec les carreaux de porcelaine de Limoges habillant les murs à l’entrée du parvis. La solution ? Un béton ultra-blanc, formulé avec le ciment i.design ULTRACEM 52,5 N, fabriqué par l’usine Ciments Calcia de Cruas, et des granulats des carrières GSM de Biarges et de Maine de Boixe.

Zéro défaut exigé

Fins et élancés, ces meneaux sont rectangulaires à leur base et triangulaires à leur sommet, leur arête étant comme vrillée sur elle-même. Grâce à la finesse du ciment i.design ULTRACEM 52,5 N SB et à l’addition de filler, le préfabricant Préfa 2000, conseillé par Ciments Calcia sur la formulation, a obtenu un béton autoplaçant d’une extrême fluidité, qui facilite le coulage et évite le bullage, répondant ainsi aux exigences de l’architecte qui souhaitait une finition parfaite. Les éléments ont ensuite bénéficié d’un traitement antitags et antisalissures.

 

bulle-temoignageTémoignage de Benoit Delage, Préfa 2000
« La réalisation des meneaux a nécessité la mise au point de cinq moules, dont deux pour les pièces d’angle. Grâce à la grande résistance au très jeune âge du ciment, nous avons réalisé trois pièces par jour et ainsi pu tenir les cadences de livraison. Afin d’obtenir une teinte très régulière et de conserver l’éclat et la blancheur du béton dans le temps, une attention particulière a été apportée aux dosages et au temps de séchage : 18 heures entre le coulage et le décoffrage ».

 

Crédits photos : ANMA – Agence Nicolas Michelin & Associés – ©THE NOOD

FICHE CHANTIER

  • Maître d’œuvre DV Construction
  • Maître d’ouvrage APIJ (Agence publique pour l’immobilier de la justice)
  • Architectes ANMA – Agence Nicolas Michelin & Associés
  • Réalisation des meneaux Préfa 2000
  • Ciment i.design ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP2 NF SB (90 tonnes)
  • Granulats calcaire blanc des carrières GSM de Biarges (6/12) et de Maine de Boixe (2/6)
  • Surface Palais de justice 6 903 m2 SHON
  • Dates du chantier avril à septembre 2015 (réalisation des meneaux)