Écrans acoustiques sur l’A9

TRANQUILLITE. A Montpellier, plusieurs kilomètres de panneaux en béton armé et béton de bois sont en cours d’installation sur le chantier de déplacement de l’autoroute A9, entre Saint-Geniès-des-Mourgues et Saint-Jean-de-Védas. Ils protégeront les riverains des nuisances sonores tout en s’intégrant dans l’environnement.

Intégration urbaine

L’autoroute A9 à l’est de Montpellier est presque continuellement saturée. Pour améliorer la fluidité du trafic, ASF Vinci Autoroutes a engagé, en 2015, un double chantier : la construction d’un nouvel axe dédié au transit, et la requalification de l’actuelle autoroute en boulevard urbain de l’agglomération. Afin de réduire les nuisances sonores pour les riverains et améliorer la sécurité, plus de 50 000 m2 d’écrans acoustiques réalisés en béton formulé à partir des ciments i.tech ULTRACEM 52,5 R et i.tech ULTRACEM 52,5 N de l’usine Ciments Calcia de Beaucaire seront installés d’ici à fin 2017. Présents sur 12 km de voies nouvelles et 13 km de rocade, ces murs antibruit ont été pensés pour s’harmoniser au mieux dans l’architecture locale : côté route, une partie basse qui imite des galets de rivière, une partie haute avec un lignage horizontal ; côté ville, un aspect lisse. Au moment de la pose, les panneaux sont revêtus d’une peinture anti-graffiti beige pour le soubassement imitation galets, gris clair sur les autres surfaces. L’enjeu : faciliter le lessivage en cas de tags.

À chaque période son ciment

À la fin du chantier, en 2017, 8 500 panneaux de 5 m de longueur et de hauteur variable de 1 m à 2,5 m, empilables jusqu’à 6 m, auront été livrés par le préfabricant PBM 26. Réalisés à raison d’une trentaine par jour, les panneaux sont fabriqués en deux temps : une première couche de béton de bois de 15 cm est coulée en fond de moule et damée très serré. Ce béton formulé avec des granulats de pouzzolane, une roche volcanique, et des copeaux autoclaves pour éviter la formation de champignons et le pourrissement, joue le rôle d’isolant phonique. Une fois le ferraillage posé, une deuxième couche de 10 cm de béton classique est mise en place. Ce béton armé classique assure la structure de l’ouvrage.
Les ciments i.tech ULTRACEM 52,5 R et i.tech ULTRACEM 52,5 N, particulièrement adaptés aux superstructures, aux travaux de génie civil et aux ouvrages d’art offrent la résistance finale requise. C’est la saison qui détermine la mise en œuvre de l’un ou de l’autre : le premier, plus réactif par temps froid, est utilisé d’octobre à avril ; le second, de mai à septembre.

 

FICHE CHANTIER

  • Maître d’ouvrage ASF Vinci Autoroutes
  • Maître d’œuvre Ingerop
  • Architecte Cabinet JP Duval Architecte
  • Réalisation des panneaux PBM 26
  • Pose des panneaux Vinci Construction Terrassement et Eiffage TP
  • Surface 75 000 m2
  • Ciment i.tech ULTRACEM 52,5 R – CEM I 52,5 R CE CP 2 NF et i.tech ULTRACEM 52,5 N – CEM I 52,5 N CE CP2 NF de l’usine Ciments Calcia de Beaucaire (5 400 tonnes)
  • Dates du chantier novembre 2015 à janvier 2017