Du béton autoplaçant pour l’hôpital psychiatrique à Évreux

Le nouvel hôpital psychiatrique de Navarre à Évreux (27), qui ouvrira ses portes début 2013, pourra compter sur les performances du matériau béton pour une isolation parfaite. « Nous avons coulé sur place un mur « sandwich » constitué d’un mur intérieur porteur de 15 cm, d’isolant polyuréthane haute densité, et d’un voile extérieur matricé de 10 cm d’épaisseur, précise Serge Favre, référent Béton chez Léon Grosse qui réalise les travaux. L’utilisation du ciment CEMII/A LL 42,5 R CE CP2 NF de Couvrot (51) a été préconisé pour répondre aux contraintes du chantier : formuler 3 000 m3 de béton autoplaçant qui puisse se déverser depuis le haut des voiles, à plus de six mètres, afin de couler simultanément les deux murs autour de l’isolant. »