Béton désactivé pour grand cru classé

INTÉGRATION PAYSAGÈRE. Transparence et pureté des lignes : grand cru classé du Médoc, le Château Pédesclaux, à Pauillac, a entièrement été rénové. Tel un dialogue avec l’environnement minéral et viticole, la voirie en béton désactivé fourni par Cemex Béton et formulé avec du ciment Calcia participe à l’intégration paysagère de ce lieu de prestige.

Intégrer les voies de circulation

Au rez-de-chaussée, un nouveau cuvier fait de vitres et de lames d’aluminium pour mieux dévoiler les étapes de la fabrication du vin. En dessous, les chais d’élevage nés d’un assemblage de verre, de métal et de bois. Enveloppant le château, un écrin de verre. Dans le parc du domaine, un aménagement paysager tout en simplicité qui met en valeur la richesse du terroir régional. Partout, des matériaux nobles, bruts, naturels. Jusque dans ses moindres détails, la rénovation du Château Pédesclaux, au cœur du Médoc, a été dictée par l’élégance, le raffinement et l’intégration paysagère. Dans le même esprit, les accès au domaine et les zones de circulation aux abords du château ont été réalisés en béton désactivé formulé par Cemex Béton avec du ciment i.tech ADDICEM 52,5 L PM-ES de l’usine Ciments Calcia de Rombas. Choisi pour sa teinte claire, il rehausse naturellement les coloris et l’aspect minéral des granulats calcaires et des granulats alluvionnaires de couleur brune auxquels il est associé, pour mieux se marier avec les pierres du bâtiment historique.

Des performances techniques qui ont séduit

Grâce à son excellente performance mécanique et sa haute résistance aux milieux agressifs, le ciment i.tech ADDICEM 52.5 L PM-ES permettra de résister dans le temps au passage de véhicules et à la circulation répétée de piétons. Le résultat final, du plus bel effet, a pleinement convaincu : une formulation identique de béton a d’ailleurs été utilisée quelques semaines plus tard par Cemex Béton pour rénover le Château Lilian-Ladouys (Saint-Estèphe), qui appartient au même propriétaire, l’homme d’affaires et président du Racing 92, Jacky Lorenzetti.

 

 

Crédit photo : CEMEX – Photographe : Benoit de Signy.